Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

Cinéma d'animation : Ouverture de la 21e édition du FICAM

C’est dans la bonne ambiance et la convivialité que s’est ouverte le 3 mars la 21e édition du Festival international de cinéma d’animation de Meknès (FICAM). Réunissant les férus de cet art, l’événement a rendu un hommage à Kristof Serrand, actuellement animateur chez Netflix. Il a travaillé sur de nombreux longs métrages, en tant qu'animateur, superviseur et directeur de l'animation, sur des films tels que La Table Tournante, Balto, Le Prince d'Égypte, Spirit, L'étalon des plaines, la trilogie Dragons... Il a également été enseignant dans diverses écoles et a contribué à la formation et au recrutement de nombreux talents.

L’ouverture du FICAM était également l’occasion de rappeler la richesse du cinéma d’animation tchèque, invitée d’honneur de cette édition. Au moment où les producteurs des films 3D poussent les technologies à leurs limites, les responsables du festival ont choisi de mettre à l’honneur des films en relief en projetant différentes productions qui illustrent le «miracle de la stéréoscopie». L’expérience a suscité de l’intérêt et surtout de la bonne ambiance notamment auprès de la jeune génération. Autre moment fort de l'ouverture du FICAM 2023 est l'annonce du Grand Prix Aïcha de l’animation (GPAA), un véritable soutien à la création marocaine. C'est le jeune Mohamed Samsam qui l'a remporté.

En 2022, Chaimaa Lehnech a été nommée lauréate du Grand Prix Aïcha de l'Animation. Son film a été projeté vendredi devant un public séduit par le talent de l’artiste marocaine qui multiplie les projets dans différents domaines. Le FICAM contribue activement au développement du cinéma d’animation au Maroc et en Afrique. Chaque année, de jeunes talents marocains sont dévoilés grâce au GPAA qui consiste à récompenser le meilleur projet du film d’animation marocain avec 50 000 DH permettant au jeune porteur de projet de réaliser son premier court-métrage. Ce prix s’accompagne d’une résidence d’écriture à l’abbaye de Fontevraud et d’ateliers de formation encadrés par des professionnels de renom.

Lire aussi : FICAM 2023 : Focus sur les maîtres de l'animation tchèque Jirí Brdecka, Jirí Trnka

Lisez nos e-Papers