Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Younes Sekkouri donne le coup d'envoi de la rentrée de la formation professionnelle 2023-2024

Le ministre de l'Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, a procédé, mardi à Tétouan et à Tanger, au lancement officiel de la nouvelle année de formation 2023-2024, dans les différents établissements de formation professionnelle du Royaume.

>> Lire aussi : Formation professionnelle : 250 nouveaux établissements à doter du système intégré d’auto-évaluation

À cette occasion, le ministre a effectué une visite de terrain à plusieurs établissements de formation professionnelle dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (TTA), notamment l’Institut de formation dans les métiers de l’industrie automobile (IFMIA) de Tanger, l’Institut de formation dans les métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de Tanger, le Centre de formation par apprentissage intra-entreprise CFA-IE (Yazaki) de Tanger, ainsi que l’Institut spécialisé de technologie appliquée de Tétouan.

«La dynamique que connaît aujourd’hui la formation professionnelle est une dynamique réelle sur tout le territoire national et dans tous les établissements qui accueillent les jeunes stagiaires», a indiqué M. Sekkouri, dans une déclaration à la presse, notant que les places pédagogiques dans ces établissements attirent de plus en plus de candidats. Cette dynamique positive se reflète également par l’inauguration de S.M. le Roi Mohammed VI de la Cité des métiers et des compétences de Rabat, «un joyau du secteur au niveau national, mais également africain», a-t-il enchaîné.

Après avoir souligné l'importance de la formation professionnelle en tant que secteur qui permet aux jeunes de s'insérer sur le marché du travail, M. Sekkouri a relevé que le ministère continuera à œuvrer pour accompagner ces jeunes, affirmant que «tous les moyens de l’État sont mobilisés pour accompagner cette ambition qui est dictée par les Hautes Instructions de S.M. le Roi et les aspirations de nos jeunes».

Par ailleurs, le système de la formation professionnelle a été renforcé cette année avec l’ouverture de 18 nouveaux établissements y compris la Cité des métiers et des compétences (CMC) de la région de Rabat-Salé-Kénitra, inaugurée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 30 mai dernier, avec une capacité globale de 4.560 places pédagogiques, a indiqué un communiqué du ministère. Le lancement des formations dans les nouvelles CMC au niveau des régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, de Casablanca-Settat et de Béni Mellal-Khénifra, dont les travaux sont en cours d’achèvement, est prévu au courant de cette année 2023-2024, a ajouté le communiqué. Quelque 265.810 nouveaux stagiaires sont inscrits cette année portant l’effectif global à 667.491 stagiaires en formation, tandis que sur le plan de l’encadrement technique et pédagogique, la formation sera encadrée par plus de 23.870 formateurs, en hausse de 4,6% par rapport à l’année dernière.

Compte tenu de l’impact positif des internats sur la lutte contre la déperdition scolaire, le nombre de lits est renforcé cette année par la création de 9 nouveaux internats, portant le nombre total des internats à 145, accueillant plus de 20.250 bénéficiaires. Dans le cadre des efforts déployés par le ministère en matière de renforcement du rôle de la formation professionnelle en tant que véritable acteur pour le développement et la qualification des jeunes, un intérêt particulier a été accordé à la formation par apprentissage, et ce au niveau des centres de formation intra-entreprise.

Ce dispositif offre aux jeunes une formation technique et pratique au sein des entreprises et leur permet de consolider et mettre en pratique leurs enseignements et acquis théoriques en situations réelles et de renforcer leurs compétences et aptitudes. Aussi, dans sa démarche qualité, le ministère a implémenté, au niveau de plus de 529 établissements de formation publics et privés, le Système national intégré d’auto-évaluation des établissements de formation «SNIAEV», qui permet aux établissements de disposer, en temps réel, d’indicateurs facilitant l’orientation de leurs activités, de leur gestion et l’amélioration continue de leurs performances.

Il permet également au ministère de disposer d’agrégats sur les aspects à améliorer dans la gestion des EFP et d’élaborer ou réajuster toute politique visant la mise à niveau du dispositif de la formation professionnelle. Dans une déclaration de la MAP, le directeur régional de l’OFPPT, Abdelmoula Sadik, a indiqué que la région de TTA comporte plus de 33.000 places pédagogiques au sein de 37 institutions et établissements de formation et 19 partenaires. Le lancement d’autres institutions est prévu, a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agit notamment d'un établissement à Martil qui sera spécialisé dans le bâtiment et la construction, et d’un autre à Fahs-Anjra, qui ambitionne de fournir aux jeunes des formations qui les aident à intégrer le marché du travail.

Concernant l’Institut spécialisé de technologie appliquée de Tétouan, il vise à accompagner la zone industrielle de Tétouan, qui abrite de nombreuses entreprises, à travers une main-d’œuvre qualifiée et compétitive, a fait savoir le responsable. Il est à noter que l'IFMIA de Tanger offre une formation de techniciens spécialisés à plus de 240 stagiaires, tandis que l'Institut de formation dans les métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de Tanger dispense une formation pour plus de 550 stagiaires. Le CFA-IE (Yazaki) de Tanger forme, quant à lui, une main-d'œuvre qualifiée au service des entreprises du secteur automobile avec une capacité de plus de 1.550 ouvriers, tandis que l’Institut spécialisé de technologie appliquée de Tétouan, placé sous la tutelle de l’OFPPT, dispense une formation dans le domaine du Génie électrique et construction métallique du secteur industriel pour plus de 711 stagiaires.

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.