Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Festival Gnaoua et musiques du monde : la fusion musicale en clôture de la 24e édition

Festival Gnaoua et musiques du monde : la fusion musicale en clôture de la 24e édition
Ph : Saouri

La 24ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde s’est clôturée, samedi soir, avec une performance exceptionnelle, où la musique gnaoui et occidentale ont fusionné.

L’artiste marocain Majid Bekkas, qui a dirigé ce patchwork artistique, a été accompagné par le vibraphoniste talentueux, David Patrois, le génie du rythme adepte du spoken word, Minino Garay, le batteur, Mokhtar Samba ainsi que le saxophoniste, Axel Camil, pour délivrer un tableau musical de grande qualité.

Porté par la voix mélodieuse des gnaouis et la magie de ce travail collaboratif, le public d’Essaouira s’est tout de suite joint aux musiciens pour célébrer le vivre-ensemble musical dans toute sa splendeur. Ainsi, Marocains et étrangers ont voyagé d’un style à l’autre, avec une fluidité et une aisance déconcertantes.

Toujours dans cet esprit de fusion, la performance du groupe "Amazones d’Afrique", composé de chanteuses issues de divers pays africains a été largement appréciée par les festivaliers. Avec leur panache et la puissance de leurs voix, les divas africaines ont transformé la scène Moulay Hassan en un lieu de brassage culturel et d’échange musical.

La clôture du Festival Gnaoua et musiques du monde a également été marquée par d’autres performances interprétées par Hind Ennaira, les Maâlams Hassan Boussou et Hamid El Kasri, ainsi que le trio Joubran, à la scène de la plage, Dar Souiri, Bayt Dakira, la Zaouia Issaoua et Bab Borj Marrakech.

Lire aussi : Festival Gnaoua et musiques du monde : Une belle spiritualité et de la bonne ambiance sur la scène Moulay Hassan

Lire aussi : Festival Gnaoua et Musiques du monde : Fehd Benchemsi & The Lallas envoûtent le public

Lisez nos e-Papers