Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

Fête de la musique : les rendez-vous phares de la semaine

Chaque 21 juin, le monde entier célèbre la musique. Au Maroc, des dizaines d’événements sont programmés pour fêter cette journée qui correspond au solstice d'été, soit le premier jour de la saison estivale, mais aussi le jour le plus long de l'année.

Fête de la musique : les rendez-vous phares de la semaine

Tout au long de la semaine prochaine, du 19 au 25 juin, des concerts gratuits sont organisés par les autorités locales, les centres culturels et les amoureux de la bonne ambiance. Tous les styles musicaux sont mis à l’honneur, il suffit d’avoir le don de chanter, de danser et découvrir des jeunes talents ou confirmés. Nous avons concocté pour vous quelques rendez-vous éclectiques.

Fondation Hiba : troisième édition de Souk l’Oustouwanat

La Fondation Hiba organise, pour la troisième année consécutive, sa grande braderie musicale : Souk l’Oustouwanat ou le souk à disques. Programmé le 24 juin au cinéma Renaissance à Rabat, cet événement permet aux participants d’aller à la rencontre de grands passionnés de musique. Souk l’Oustouwanat est le plus grand marché au Maroc dédié aux disques vinyles et aux biens culturels musicaux. Malgré l’essor du streaming en ligne, le disque vinyle reste très en vogue chez les passionnés de musique. Il est considéré comme une forme d’art en ellemême par les amateurs de musique et collectionneurs professionnels. «Le disque vinyle permet une qualité de son unique et une écoute particulière des sons musicaux, indique un communiqué de la Fondation Hiba. Qu’il s’agisse d’audiophiles à l’oreille fine, de jeunes curieux à la recherche d’une expérience authentique ou de fans d’objets musicaux physiques, les ventes du vinyle ont explosé, et cela grâce à leur qualité d’écoute, leur côté insolite et nostalgique, la découverte musicale ou encore la beauté des pochettes rétro qui deviennent de véritables objets de collection». Souk l’Oustouwanat a pour objectif de créer une émulation et d’encourager la rencontre des collectionneurs de disques vinyles et audiophiles. Les différents amateurs du vintage exposent leurs biens musicaux, les vendent et discutent musique durant l’événement. Selon la Fondation, un appel à participation a été lancé pour repérer les disquaires et collectionneurs à travers le Maroc qui aimeraient vendre leurs biens durant l’événement.

Collectif l’ma3adine : une célébration 100% metal

Pour célébrer la musique, le Collectif l’ma3adine propose une fête 100% metal, avec ateliers, tables rondes, concerts, films… à l’Institut français de Casablanca les 20 et 21 juin. Cet événement réunira 3 groupes marocains : Old School, Into The Evernight, We Come For War et un groupe français, Regarde Les Hommes Tomber. Au programme, des ateliers autour des différentes souscultures impactées par le Metal, mais aussi une zone dédiée à tous les créateurs (T-Shirts, Bijoux, Vinyles…). Dans ce cadre, la make-up artiste Karima Aboulhouda animera au Musée numérique, un workshop où le public créera son propre «Metal Make-up». Elle présentera également l’histoire du look metal, en mettant en relief l’impact que cela a eu sur le monde du makeup de manière globale. L’ingénieur du son Mamoun Belgnaoui animera, au Théâtre 121, un atelier sur les risques liés à l’écoute de musique à volume élevé. Il présentera des conseils pour profiter pleinement de la musique tout en prenant soin de sa santé auditive. Il y aura également des ateliers de guitare et de création artistique. Composé de Soufiane El Bakkal, Fayssal Kebdi et Hamza Aghamm, trois passionnés de Metal, le Collectif l’ma3adine a entamé son aventure en 2017 avec une vidéo à succès publiée sur YouTube. Le trio continue alors à créer et propose plusieurs concepts de vidéos, des interviews avec des groupes nationaux et internationaux, et plusieurs concerts couverts sur les 4 coins du Royaume. Rejoint en suite par Ismaïl Echouaïbi, afin de développer l’ma3adine sur toute la partie événementielle, le Collectif monte la première édition de «Beyond The Sea», un événement qui a pour but principal de créer un pont culturel entre le Maroc et d’autres pays. Premier candidat, la Colombie représentée par «Espias Malignos» qui a joué avec le groupe marocain «Into The Evernight». Cette première édition a su rassembler tous les fans de metal.

L’Association marocaine de la musique andalouse célèbre la mixité culturelle du Maroc 

L’Association marocaine de la musique andalouse (AMMA) convie les mélomanes à célébrer les Musiques du monde du 22 au 24 juin au Megarama-Casablanca, sur le thème «Le Maroc, berceau des civilisations et terre de mixité culturelle». Lors de cet événement, trois spectacles enchanteurs transporteront l’audience dans un voyage musical à travers différentes régions du Maroc et d’ailleurs. Le 22 juin, c’est Nabyla Maan et Coco Diam’s qui donneront un concert au cours duquel ils enchanteront le public par un florilège musical international : Jacques Brel, Enrico Macias, Asmahan, Julio Iglesias, Melhoun, Chgouri, chanson juive avec Samy El Maghribi, Salim El Hilali… et autres compositions surprises seront au rendezvous. Le 23 juin, l’orchestre feu Arbi Temsamani dirigé par maître Mohamed Amine Akrami et la voix cristalline de Zainab Afailal rendront hommage à la chanson du Nord et feront vibrer l’audience de leurs rythmes aux inspirations méditerranéennes : répertoire de feu Abdessadek Chkara, Chaâbi de Tétouan, musique andalouse et chant soufi. Le 24 juin, le prestigieux Orchestre andalou de Fès présidé par le grand maître Mohamed Briouel, accompagné du ténor hors pair Haj Mohamed Bajeddoub et la figure artistique Noureddine Tahiri Jouti, promet un concert aux couleurs du Maroc et de sa noble musique andalouse classique, dite Al Ala.

L’Orchestre philharmonique du Maroc présente les musiques de film de John Williams

Pour clôturer sa saison, l’Orchestre philharmonique du Maroc offre à son public, du 20 au 25 juin à Rabat, Casablanca et Agadir, sous la direction de la chef d’orchestre Dina Bensaïd, un concert exceptionnel sur les musiques de film de John Williams. Un des compositeurs les plus renommés et les plus brillants de notre époque, John Williams a été oscarisé à cinq reprises pour des musiques de film. Ses bandes originales symphoniques inspirées par la musique romantique sont attachées à certains des plus grands succès d’Hollywood. Mieux, elles ont contribué à leur popularité. Le cinéaste Steven Spielberg aime tellement la musique de John Williams qu’il fait tout pour collaborer avec lui et tous les deux deviennent extrêmement populaires grâce à leur travail ensemble. Leur amitié traverse presque cinquante ans de cinéma, des «Dents de la mer» à «Indiana Jones» en passant par «E.T. L’extraterrestre», «Jurassic Park», «La liste de Schindler» et «Les aventures de Tintin». Le succès interplanétaire de «Star Wars» fait définitivement de John Williams un compositeur célèbre. Ses arrangements musicaux pour les Jeux olympiques l’ont également rendu célèbre dans le monde entier. L’Orchestre philharmonique du Maroc rend ainsi hommage à l’une des plus grandes figures de musiques de film de l’histoire du cinéma, qui vient de fêter ses 90 ans. Sous la direction de Dina Bensaïd, les 80 musiciens de l’Orchestre interpréteront des musiques mythiques, populaires et intemporelles : «Star Wars», «Harry Potter», «Jurassic Park», «Super Man», «Indiana Jones» et bien d’autres. Sur scène, Gilles Apap, violoniste de renommée internationale, rejoindra l’Orchestre dans cette programmation légendaire. Les concerts de la Fête de la musique sont produits par l’Orchestre philharmonique du Maroc, en partenariat avec WEcasablanca et avec le soutien du ministère de la Culture, du Théâtre Mohammed V, de la région Casablanca-Settat et la wilaya d’Agadir.

Dates et lieux :

  • Rabat : Théâtre Mohammed V, le mardi 20 juin à 21 h : Concert gratuit, avec réservation au préalable.
  • Casablanca : Espace Toro, le mercredi 21 juin à 21 h : Concert gratuit, entrée libre.
  • Agadir : Jardin Ibn Zaydoun 1, le vendredi 23 juin à 21 h : Concert gratuit, entrée libre.

Lire aussi : Wecasablanca : Des artistes de la nouvelle génération à l'Espace Toro

Lisez nos e-Papers