Menu
Search
Samedi 13 Avril 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Automobile

Le nouveau lifting de la Hyundai i10 2023 dévoilé

La Hyundai i10 restylée mise sur de nouveaux équipements et une conception révisée à l’intérieur et à l’extérieur. Un ensemble d’équipements de sécurité est désormais de série sur toutes les finitions.

Hyundai vient de dévoiler officiellement la nouvelle i10. Arrivée à sa troisième génération, la citadine sud-coréenne s’offre un rafraîchissement de mi-carrière, lui donnant une cure de jouvence, mais aussi de nouvelles technologies pour 2023.

Récemment, de nombreux rivaux ont préféré retirer leurs citadines du marché pour le profit d’autres segments plus favorisés. Cependant, la i10 est selon Hyundai toujours aussi performante, et déclare ainsi que «cette mise à jour comporte des éléments de confort et des technologies que l’on ne voit généralement que dans les segments supérieurs». Hyundai affirme également que sa citadine se distingue par une position plus sportive avec ce lifting.

La i10 a fait l’objet d’un restylage extérieur par rapport au modèle d’origine lancé en 2019. Elle affiche désormais une allure plus sportive grâce à sa ligne de toit surbaissée. Les modifications extérieures concernent également la partie intérieure des projecteurs à réflecteur multifacettes, ainsi que la signature lumineuse des feux de jour et feux arrière à LED, légèrement retravaillés. Les feux de jour ont été intégrés à la large calandre qui se distingue par un look plus dynamique et par un nouveau maillage en nid d’abeilles. En outre, les feux arrière à LED combinés forment désormais un «H» avec le bandeau du hayon.

La finition haut de gamme N Line, quant à elle, se dote de pare-chocs sur mesure à l’avant et à l’arrière avec des accents rouges et des jantes en alliage de 16 pouces spécifiques à la N Line, ainsi que des phares antibrouillard avant sur mesure. Les propriétaires de cette nouvelle citadine sud-coréenne ont le choix entre deux nouvelles couleurs extérieurs (Lumen Grey et Meta Blue) combinées à un toit bicolore noir.

Hyundai i10 2023 : Mise à jour technologique

L’intérieur de la nouvelle citadine reçoit un nouvel éclairage d’ambiance bleu. Elle se dote d’un pack intérieur violet qui propose des sièges en tissu tartan avec des surpiqûres et des contours d’aération finis en violet. Les surfaces de contact grises aux reflets violets, présentes notamment au niveau du panneau de rembourrage et de la partie inférieure de la console centrale, rehaussent encore le style intérieur. Quant à la finition N Line, elle se distingue par des sièges avec une garniture en tissu à trois lignes rouges.

La technologie a été mise à niveau dans ce restylage. La nouvelle i10 s’équipe désormais d’un combiné d’instrumentation LCD de 4,2 pouces, des ports USB-C aux places avant et arrière et une fonction e-Call de deuxième génération reposant sur le réseau 4G. Toutefois, la nouvelle i10 conserve de sa devancière l’écran de 8 pouces et les fonctions Apple CarPlay sans fil et Android Auto.

Elle hérite également de série un grand nombre de systèmes de sécurité Hyundai SmartSense. Le système de freinage d'urgence autonome (FCA) avec détection des piétons en milieu urbain et rural intègre désormais la fonction cycliste. Ce système permet d'identifier et d'éviter les collisions potentielles avec les obstacles en amont. L’assistance active au suivi de voie (LFA) agit sur la direction pour maintenir le véhicule dans sa voie de circulation. L’alerte de présence de passager arrière (ROA) affiche sur le combiné d’instrumentation un message de rappel à l’attention du conducteur lorsque l’une des portes arrière a été ouverte pendant le trajet, afin qu’il n’oublie rien sur la banquette arrière.

Bien que les prix n'aient pas été révélés pour la nouvelle i10, il faut s’attendre à ce qu’elle reste dans la même fourchette de prix, ou peut-être avec une légère hausse en vue des nouveaux équipements dont elle se dote. Hyundai n’a pas non plus divulgué les spécifications du groupe motopropulseur, mais il est peu probable que la sélection actuelle soit modifiée. Sous le capot, il faut s’attendre à un trois cylindres de 1.0 litre de 66 ch, un quatre cylindres MPi de 1.2 litre de 83 ch et un trois cylindres turbocompressé de 99 ch. Selon Hyundai, le lancement de la production est prévu pour avril 2023 dans l’usine turque située à Izmit. Les premiers exemplaires devraient être déployés sur les routes au deuxième semestre 2023.

Lire aussi : Le Hyundai Kona 2024 révélé avec des LED pleine largeur

Lisez nos e-Papers