Menu
Search
Samedi 13 Avril 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Automobile

Seat enregistre le deuxiéme chiffre d'affaires le plus élevé de son histoire en 2022

Seat S.A., qui vient de présenter ses résultats pour l’exercice 2022 ainsi que les prochaines étapes de sa stratégie, a annoncé que son chiffre d'affaires a augmenté de 14%, passant de 9,256 milliards d'euros à  10,513 milliards d'euros.

Seat enregistre le deuxiéme chiffre d'affaires le plus élevé de son histoire en 2022
Conférence de présentation du bilan 2022 de Seat S.A.

Année 2022 exceptionnelle pour Seat S.A. L’entreprise, qui vient de présenter ses résultats pour l’exercice dernier ainsi que les prochaines étapes de sa stratégie, a annoncé que son chiffre d'affaires a augmenté de 14%, passant de 9,256 milliards d'euros à 10,513 milliards d'euros. Il s'agit du deuxième chiffre d'affaires le plus élevé au cours des 73 années d'existence de l'entreprise, après le record de 11,157 milliards d'euros établi en 2019.

Le résultat d'exploitation a augmenté de 550 millions d'euros pour atteindre 179 millions d'euros (-371 millions d'euros en 2021), avant une provision exceptionnelle de 293 millions d'euros pour les frais de restructuration. Des chiffres qui se traduisent par une amélioration de 5,7 points de pourcentage de la marge d'exploitation, passant d'un taux négatif de 4% à un taux positif de 1,7%. Le bénéfice après impôts a augmenté de 324 millions d'euros pour atteindre 68 millions d'euros (-256 millions d'euros en 2021). Les résultats confirment ainsi que 2022 a été l'année du redressement financier de l'entreprise.

«Alors que l'année 2022 a été marquée par de très nombreux défis, Seat S.A. a pris des décisions historiques qui définiront notre histoire dans les années à venir», a souligné Wayne Griffiths, PDG de Seat S.A. Et d’ajouter : «Donner la priorité à Cupra, mettre en œuvre un nouveau plan de réduction des coûts et redéfinir notre façon de travailler étaient essentiels pour assurer la stabilité à long terme de l'entreprise. Seat S.A. a également fait un grand pas vers l'électrification en s'engageant, avec le Groupe Volkswagen, PowerCo et les partenaires de « Future : Fast Forward » à investir 10 milliards d'euros, pour faire de l'Espagne un centre européen du véhicule électrique ».

Une nouvelle ère pour Seat

Les difficultés enregistrées en 2022, notamment la pénurie de semi-conducteurs, ont limité la capacité de production mondiale de Seat S.A., qui est restée à des niveaux similaires à ceux de 2021 avec près de 480.000 voitures produites, mais bien en deçà des chiffres d'avant la pandémie. Cependant, l'entreprise a réussi un redressement financier significatif en dépit de ces facteurs externes.

«Bien que le volume de voitures vendues en 2022 ait été inférieur de 4% à celui de 2021, notre chiffre d'affaires a augmenté de 14% par rapport à 2021. De la même façon, le revenu par véhicule a progressé de 18%. Le redressement de l'entreprise a été réalisé grâce à l'augmentation de la proportion des modèles Cupra vendus, à une stratégie agressive de gestion des revenus, à la réduction globale des coûts et à des améliorations de l'efficacité», a expliqué David Powels, vice-président pour les Finances et l'Informatique de Seat.

Lors de la présentation annuelle de ses résultats, Seat a annoncé une accélération en 2023 de projets clés, notamment sa propre électrification. «Si 2022 a marqué le coup d'envoi de notre transformation, 2023 sera l'année de son accélération. Nous avons construit Martorell il y a 30 ans pour créer une nouvelle ère de croissance pour Seat. Aujourd'hui, nous entrons dans une deuxième ère : la prochaine grande étape de l'histoire de cette entreprise», a avancé Wayne Griffiths.

En effet, l’année 2023 marque le 30e anniversaire de l'usine de Martorell et Seat a investi un total de trois milliards d'euros dans son électrification. Ainsi, le site deviendra l'un des centres de production de véhicules électriques du Groupe Volkswagen, et un élément clef de la chaîne de valeur des véhicules électriques en Espagne. En outre, l’entreprise dirigera le pôle du Groupe Volkswagen dédié au développement des véhicules compacts à batterie, la catégorie de voitures qui démocratisera la mobilité urbaine durable. D'ici 2025, Martorell produira des véhicules électriques pour différentes marques du Groupe.
À rappeler que le Groupe Volkswagen a pour objectif de produire trois millions de voitures électriques sur les sites de Martorell et de Pampelune entre 2025 et 2030. Seat S.A. travaille également de manière intensive à la construction d'une usine d'assemblage de batteries et d'une deuxième plateforme de véhicules à Martorell.

*************

Cupra : un objectif de 500.000 ventes/an

Cupra a pour ambition de figurer parmi les 100 premières marques mondiales d'ici 2030. Pour atteindre cet objectif, elle s'appuiera sur ses six leviers de croissance, et notamment la mondialisation de la marque. Rien que cette année, elle prévoit d'ouvrir de nouveaux City Garages à Berlin, Madrid, Manchester et Paris. Aussi, la marque analyse actuellement son entrée sur le marché nord-américain et est en phase de tests auprès de clients potentiels, avec des résultats prometteurs. En outre, elle ajoutera 500 nouveaux Cupra Masters en 2023, portant ainsi leur nombre total à 2.000. La marque se prépare également à la plus grande offensive produits de son histoire. Celle-ci débutera en 2024 avec la commercialisation des Tavascan et Terramar. Commercialisation qui sera suivie par le lancement d’Urban Rebel en 2025. Ces nouveaux modèles permettront à la marque de pénétrer de nouveaux segments et marchés, et d'atteindre son objectif à moyen terme de 500.000 voitures vendues par an.

Lire aussi : Test drive : Le Matin Auto au volant du Seat Ateca 2.0 TDI FR

Lisez nos e-Papers