Menu
Search
Samedi 22 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 22 Juin 2024
Menu
Search

Mulets, cheptel, chiens, chats... les vétérinaires mobilisés pour la prise en charge des animaux blessés

Si tous les moyens ont été mobilisés pour venir en aide aux sinistrés du séisme qui a frappé le Maroc, les animaux ne sont pas en reste. Une campagne de sauvetage est en cours pour leur prodiguer les soins nécessaires.

Mulets, cheptel, chiens, chats... les vétérinaires mobilisés pour la prise en charge des animaux blessés
Ph. AFP

Piégés dans les décombres, blessés ou perdus, les animaux sont également des victimes du séisme violent qui a frappé la région d'Al Haouz. Pour eux, les équipes de secouristes sont mobilisées parallèlement aux opérations de secours organisées dans les zones sinistrées pour les populations. Une fois sortis des décombres, ces animaux doivent être pris en charge rapidement. C'est la mission de dizaines de vétérinaires qui se sont portés volontaires pour assurer cette mission répondant ainsi à l’appel du Conseil de l’ordre national afin de secourir les animaux victimes du séisme et leur fournir des soins de première nécessité. 

>> Lire aussi : Séisme : Entre Marrakech et les montagnes de l’Atlas, l’élan de solidarité ne s’estompe pas

Contacté par «Le Matin», Dr Badre Tnacheri Ouazzani, président du Conseil de l’ordre national des vétérinaires, a confirmé qu’une campagne de sauvetage des animaux se déroule bel et bien dans de nombreux villages près de Marrakech, grâce à l’aide de plusieurs vétérinaires qui ont répondu à l’appel. «Depuis plus de cinq jours, nous menons une opération de sauvetage auprès des animaux blessés dans le séisme d’Al Haouz. Nous avons réussi à secourir de nombreux chiens, chats, mais également cheptels et ânes et nous continuons notre opération grâce à la mobilisation de 54 vétérinaires du Maroc qui sont répartis dans quatre provinces», explique-t-il. Et de préciser que la prise en charge des mulets était l'une de leurs priorités puisqu'ils étaient utilisés pour acheminer des aides aux douars enclavés après la disparition des routes et des sentiers. «Les médicaments, équivalents à 150.000 dirhams de dons, ont été fournis pour aider à la convalescence de ses animaux, particulièrement les ânes», souligne le Dr Tnacheri, qui met en avant la nécessité de prendre soin de ces animaux là «indispensables pour déplacer les décombres et acheminer les secours vers les endroits les plus difficiles d'accès».

Le Dr Tnacheri nous explique que les vétérinaires travaillent en collaboration avec la Société pour la protection des animaux à l'étranger (Spana) qui veille à ce que l'aide soit fournie aux animaux de trait blessés et abandonnés, en fournissant de la nourriture et de l'eau. «Aux côtés de l’action humanitaire, en coordination avec les autorités et les partenaires, les équipes de Spana œuvrent sans relâche pour que les animaux de trait puissent bénéficier d’une aide vitale. L’effort de secours prendra également en compte la dépendance à l’égard des animaux de trait, en tant que héros invisibles apportant une aide vitale aux communautés isolées, dont les routes sont détruites ou bloquées par des débris. Les ânes et les mulets de travail seront leurs partenaires de sauvetage, et Spana sera là pour sauvegarder leur bien-être, eux aussi doivent se remettre du traumatisme de cette horrible catastrophe», a déclaré Lina Edwards, la présidente de l’association. «Spana travaille dans tout le Maroc. Nous nous engageons à soutenir les animaux de trait du pays. Une équipe Spana est actuellement dans la zone du tremblement de terre pour apporter un soutien vital aux animaux de trait touchés par cette tragédie, et élaborera un plan d'intervention à plus long terme pour aider les animaux et les communautés qui en dépendent», poursuit-elle, en encourageant les donations afin de pouvoir avancer dans leur plan de sauvetages. Dans ce même élan de solidarité, les appels continuent de se multiplier sur la toile à travers les associations de protection des animaux ou des groupes créés spécialement pour collecter des dons pour les animaux : eau, pâtés, croquettes ou même abris.

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.