Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

SNRT : la chaîne Tamazight en bonne place dans la promotion de la fiction télévisée

SNRT : la chaîne Tamazight en bonne place dans la promotion de la fiction télévisée

Au 28e Salon international de l'édition et du livre (SIEL), les activités du stand institutionnel de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) mettent en lumière le rôle central de la chaîne «Tamazight» dans l’essor de la fiction télévisée. Une conférence a été organisée lundi 5 juin en présence de responsables, d’experts et de stars des œuvres télévisées amazighes. La conférence a réuni le directeur des Programmes Radio et TV de la chaîne «Tamazight», Abdellah Taleb Ali, Rajae Khermaz, actrice et scénariste, le réalisateur Mustapha Achaouer, l’acteur Farouk Aznabet et la scénariste Bouchra Malek. Cette rencontre a mis en avant des indicateurs de performance autour des rôles distingués, de la chaîne «Tamazight», depuis sa création en 2010 par la «SNRT», en valorisation, développement et propagation de la culture et de la langue amazighes. Le tout en révélant la pluralité linguistique et culturelle au Maroc, voire la contribution à la mise en œuvre de l’officialisation de la langue amazighe dans l’audiovisuel.

De plus, les intervenants ont tenu à considérer la fiction télévisée amazighe en tant que secteur témoignant de l’impact fort et de l’éminente valeur ajoutée de la chaîne en termes d’évolution et de qualification de ses productions en qualité et quantité. Chose qui se manifeste, du point de vue quantité, par l’enrichissement, depuis 13 ans, de la production de 160 films amazighs dans les trois affluents et de 28 feuilletons, outre le soutien au théâtre amazigh via l’acquisition des droits de diffusion de 40 pièces de théâtre. Quant à l’impact sur le contenu et la qualité artistique, «la production s’est, de par la veille de la “SNRT” à uniformiser les exigences de qualité technique et artistique ainsi que les procédures de sélection de services de télévision à caractère général (“Al Aoula”, “Laâyoune” et “Tamazight”) et à mobiliser les mêmes moyens de production techniques et logistiques, diversifiée dans les trois affluents».

À cet égard, cette rencontre a révélé que cet intérêt est reflété par le fort attachement des téléspectateurs à la chaîne qui récolte de meilleurs taux d’audience notamment durant le mois du Ramadan. Selon les statistiques de 2022, les taux les plus élevés ont été enregistrés en avril marqué par une audience de 3,8 millions de téléspectateurs de par le territoire national.

Lire aussi : SIEL 2023 : Du monde pour l'ouverture et une offre pour tous les goûts

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.