Menu
Search
Mardi 27 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 27 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Hi-Tech

Cybercriminalité : voici les menaces potentielles en 2024

Jeux P2E, escroqueries aux œuvres de bienfaisance et deepfakes vocaux…, Kaspersky partage ses prédictions sur ce que l’année 2024 réserve au grand public en matière de cybercriminalité et les cyber-risques auxquels les internautes seraient potentiellement exposés.

En 2023, le nombre de cybermenaces a été plus élevé que jamais dans le monde. Mais que nous prépare 2024 ? Dans le cadre du Kaspersky Security Bulletin (KSB), les experts en cybersécurité de la société viennent de présenter leurs prévisions détaillées pour l'année prochaine, portant sur les menaces auxquelles les consommateurs pourraient être confrontés sur la toile.



«Les prévisions pour l’année 2024 font état d'un large éventail de défis, où les cybercriminels vont de plus en plus tirer profit des sujets tendance et des outils fournis par les technologies de pointe. En effet, le paysage des arnaques en ligne est dynamique, les cybercriminels élaborant sans cesse de nouveaux stratagèmes. Il faut rester vigilants, car de nouvelles tactiques peuvent émerger, et le maintien d'une position de prudence proactive reste la meilleure défense contre ces menaces en constante évolution», souligne Kaspersky dans un communiqué.

Les faux appels aux dons vont augmenter

Selon l'ONU, l'année 2023 a enregistré le plus grand nombre de conflits violents dans le monde depuis la Seconde Guerre mondiale. Ce climat conflictuel, combiné aux conséquences à long terme de la pandémie et des catastrophes climatiques en cours, a créé un environnement propice aux escroqueries aux œuvres caritatives. En 2024, Kaspersky s’attend à une augmentation notable de ce type d’arnaques, qui visent à exploiter les répercussions de ces nombreuses crises mondiales.

Les jeux P2E, cible des cybercriminels

Avec des investissements financiers substantiels et l'attrait des gains dans les jeux P2E (play to earn, ou joue pour gagner de l’argent), les experts s’attendent à ce que les cybercriminels intensifient leur exploitation des opportunités offertes par ce secteur. «L’augmentation récente de la valeur du bitcoin et la promesse d'argent facile via ces jeux en font une cible particulièrement attrayante», lit-on dans le communiqué.

Les «deepfakes» vocaux se multiplient

Alors que les images et photos reproduites par l’intelligence artificielle (IA) deviennent de plus en plus courantes, la progression des imitations vocales s'accélère. Le lancement récent de l'API Text-to-Speech (TTS) d'OpenAI, avec ses capacités avancées de génération de voix semblables à celle d'un être humain, met en évidence les progrès significatifs de la technologie de génération de voix artificielle. Si ces innovations marquent un bond en avant, elles présentent également des possibilités d'utilisation abusive. Les cybercriminels pourraient exploiter ces technologies, de plus en plus accessibles, pour créer des contenus trompeurs plus convaincants, ce qui accroîtrait les risques associés aux technologies «deepfake».

Essor des services de réseau privé virtuel

Outre la protection de la vie privée des utilisateurs, le réseau privé virtuel (VPN) jouent un rôle crucial dans la lutte contre des problèmes tels que la segmentation d'internet et le géo-fencing des sites web, qui sont souvent le résultat de changements géopolitiques. Ces pratiques imposent des restrictions d'accès à l'information basées sur la localisation, mais en utilisant certains clients VPN, les utilisateurs peuvent contourner ces barrières, ce qui leur permet d'accéder à un plus large éventail d'informations. Compte tenu de ces capacités et des préoccupations croissantes en matière de protection de la vie privée et d'accès à l'information, la demande mondiale de solutions VPN devrait augmenter de manière significative au cours de l'année à venir.

Les sorties ciné très attendues par les cybercriminels

À l’approche de la sortie de films à succès tels que «Dune 2», «Deadpool 3», «Joker 2», «Gladiator 2» et «Avatar 3», les arnaques devraient se multiplier. La grève des acteurs peut conduire à la fuite de nouveaux films sur le web, créant ainsi un terrain favorable au développement de nombreuses pages de phishing, promettant aux internautes un accès exclusif à ces films en avant-première.

Au-delà du cinéma, si «GTA VI» fait ses débuts en 2024, ce sera sans doute l'événement de l'année en matière de jeux. Le fait que le jeu inclut notamment une monnaie in-game va attirer les escroqueries. Les stratagèmes classiques impliquant des clés de précommande à des prix alléchants devraient refaire surface alors que la communauté des joueurs attend cette sortie avec impatience.

Les conseils de Kaspersky

Pour rester en sécurité, les experts de Kaspersky ont formulé les recommandations suivantes :

• Renseignez-vous : restez informé des dernières menaces et escroqueries en ligne. La connaissance est un puissant moyen de défense contre les cyberattaques.

• Méfiez-vous des escroqueries par hameçonnage tels que les courriels, messages ou sites web suspects proposant des offres exclusives ou des cadeaux. Vérifiez l'authenticité de la source avant de communiquer des informations personnelles ou d'effectuer des transactions en ligne.

• Utilisez des solutions de sécurité fiables, qui identifient les pièces jointes malveillantes et bloquent les sites de phishing.

• Soyez prudent lorsque vous communiquez des informations personnelles en ligne, en particulier des informations sensibles telles que votre adresse, votre numéro de téléphone ou vos informations financières. Ne partagez ces informations que sur des plateformes fiables et sécurisées.

• Faites confiance à des sources fiables, sites web officiels, aux détaillants autorisés et aux sources dignes de confiance pour acheter des marchandises, accéder à du contenu ou obtenir des informations sur les films. Évitez les sources non officielles ou suspectes qui pourraient tenter d'exploiter votre enthousiasme.