Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

AMO des inactifs aisés : le décret adopté en Conseil de gouvernement

Le Conseil du gouvernement a adopté ce jeudi un projet de décret sur le régime de l’AMO pour les personnes capables de s’acquitter de leurs cotisations et n’exerçant aucune activité rémunérée ou non rémunérée.

No Image
Le Conseil du gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a approuvé le projet de décret 2.23.690 portant application de la loi 60.22 sur le régime d’Assurance maladie obligatoire de base au profit des personnes capables de s’acquitter de leurs cotisations et n’exerçant aucune activité rémunérée ou non rémunérée.



Ce projet de décret vise à définir la capacité à s’acquitter des cotisations, expliquer les modalités de dépôt des demandes d’inscription et les étapes de leur traitement par l’organisme de gestion et accorder à ce dernier la possibilité de conclure des accords d’échange de données avec les différents départements, organismes et institutions qui fournissent des services dans le domaine de la couverture maladie au profit de ses adhérents et de leurs ayants droit, le but étant de vérifier que les demandeurs d’inscription ne sont pas soumis à tout autre régime d’assurance maladie obligatoire de base, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement.

Présenté par M. Baitas au nom du ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, ce projet fixe les modalités de remise à l’assuré d’un certificat d’immatriculation comportant le montant de la souscription mensuelle due à l’organe de gestion. Le projet de décret comprend aussi les dispositions précisant les modalités et les délais de paiement des cotisations dues, en stipulant l’obligation de payer les cotisations mensuellement selon les modalités applicables dans le régime de base d’assurance maladie obligatoire établi par la loi 98.15 relative au régime de l’AMO pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale, ainsi que les textes adoptés pour son application. Le projet détermine également le montant des cotisations mensuelles en fonction des niveaux de notation obtenus sur la base du système de ciblage des bénéficiaires des programmes d’aide sociale.
Lisez nos e-Papers