Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Les échanges Maroc-Mauritanie atteignent 300 millions de dollars en 2022, un record !

La coopération économique entre le Maroc et la Mauritanie a atteint des sommets inédits, avec l'équivalent de 300 millions de dollars d'échanges en 2022. Un record qui s'explique par un soutien politique mutuel, propulsant le Maroc en tant qu'investisseur clé. Des secteurs variés, tels que les télécommunications et l'agriculture, sont en jeu. Des initiatives et des forums économiques à Nouakchott visent à renforcer ces liens florissants.

Le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch et le Premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal Messoud
Le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch et le Premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal Messoud
Les échanges commerciaux entre le Maroc et la Mauritanie ont connu une croissance remarquable de 58% par rapport à l'année 2020. Selon un document du service économique de l’ambassade du Maroc à Nouakchott, ils ont atteint le chiffre record de 300 millions de dollars américains.

Soutien politique et coopération : un partenariat stratégique

Dans ce même document, il est précisé que, sur le plan des investissements, le Maroc est considéré comme le principal investisseur en Mauritanie au niveau africain. On peut y lire : «Le Maroc est présent à travers des secteurs clés tels que les télécommunications, les institutions bancaires, la transformation et la valorisation des produits de la pêche, le secteur agricole, la production de ciment et de matériaux de construction, ainsi que la distribution de gaz domestique et de produits pétroliers».

Selon le service économique de l’ambassade, cette croissance constante des échanges commerciaux découle du soutien politique offert à la fois par le Royaume du Maroc et par la République islamique de Mauritanie. Le document de l’ambassade met en avant que «les dirigeants de ces deux pays ont à maintes reprises exprimé l'importance qu'ils accordent au développement des relations bilatérales, mobilisant leurs ressources pour renforcer la coopération et l'intégration économique. Cela vise à établir un partenariat solide entre ces deux États frères».

Maroc-Mauritanie : de nouvelles perspectives pour l'avenir

Afin de consolider cette dynamique et d'approfondir les perspectives de coopération économique, aussi bien sur le plan commercial que dans le domaine de l’investissement, les deux Nations se préparent pour une nouvelle session du «Forum économique et d'investissement maroco-mauritanien» qui aura lieu à Nouakchott. De plus, l'organisation de la deuxième édition du Salon économique et commercial du Maroc à Nouakchott est programmée pour le début de l'année prochaine.

Les données fournies soulignent que cette augmentation remarquable du volume et de la valeur des échanges renforce la position prédominante du Royaume du Maroc en tant que principal fournisseur du marché mauritanien à l'échelle continentale. Selon les informations précisées, «les importations mauritaniennes en provenance du Maroc représentent environ 50% de l'ensemble de leurs importations en provenance d'Afrique. Au niveau maghrébin, ces importations constituent plus de 73% de l'ensemble des importations mauritaniennes en provenance des pays du Maghreb». Quant à la structure des exportations marocaines vers la Mauritanie, 80% se répartissent en trois catégories : les produits alimentaires et agricoles, les produits manufacturés, ainsi que les machines et équipements de transport. En outre, les exportations de produits maraîchers et de fruits représentent environ 20% du volume total de ces exportations.

Facteurs clés de la croissance : proximité géographique et logistique efficace

La veille du service économique de l’ambassade marocaine à Nouakchott conclut que cette expansion des échanges découle de plusieurs facteurs, notamment la proximité géographique entre les deux pays et la fluidité des transactions entre les fournisseurs marocains et leurs homologues mauritaniens. Cette croissance est également attribuée à la qualité des chaînes logistiques, ainsi qu'à la réputation positive et à la haute qualité des produits marocains sur le marché mauritanien. De plus, le poste frontalier de Guergarate entre le Maroc et la Mauritanie joue un rôle majeur dans la facilitation des échanges commerciaux entre les deux nations, le transport routier demeurant le principal moyen de stimuler ces échanges. Il est pertinent de rappeler que lors de la pandémie de Covid-19, ce passage est resté ouvert aux mouvements de marchandises, préservant ainsi le volume des échanges commerciaux entre les deux pays, malgré la crise sanitaire.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.