Menu
Search
Dimanche 23 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 23 Juin 2024
Menu
Search

Sahara, cause palestinienne, séisme... les messages du Maroc depuis la tribune des Nations unies

Omar Hilale.
Omar Hilale.
Dans la Déclaration du Maroc lors du débat général de la 78e session de l’Assemblée générale de l’ONU, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a affirmé que l’initiative marocaine d’autonomie, dans le cadre de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume, «est la seule et unique solution au différend régional artificiel autour du Sahara marocain. Tout en soulignant que le Maroc demeure attaché à une solution politique définitive au différend régional, le diplomate marocain a mis en avant les retombées du nouveau modèle de développement des provinces du Sud qui a mobilisé jusqu’à présent plus de 10 milliards de dollars.

Par ailleurs, M. Hilale a réaffirmé la centralité de la cause palestinienne dans la politique étrangère du Royaume et la position inébranlable du Maroc en faveur des droits légitimes du peuple palestinien frère.

>>Lire aussi : S.M. le Roi, catalyseur des droits des femmes et de la famille (Omar Hilale)

Actualité oblige, M. Hilale a évoqué le séisme qui a frappé le Royaume le 8 septembre dernier soulignant que, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a fait preuve de détermination, de sérieux, de solidarité et de volonté pour faire face aux effets de cette catastrophe naturelle.

De même, il a rappelé la condamnation de toute atteinte aux Livres saints et aux symboles religieux.

Le diplomate marocain ne pouvait clore son discours sans insister sur les efforts menés sous la conduite éclairée du Souverain pour la promotion des conditions de la femme et de la famille, comme en témoigne la Lettre que S.M. le Roi a adressée mardi au Chef du gouvernement relative à la révision du Code de la famille.

Le Maroc réitère sa condamnation de toute atteinte aux Livres saints et aux symboles religieux

Dans la Déclaration du Maroc lors du débat général de la 78e session de l’AG de l’ONU, Omar Hilale a réaffirmé la ferme condamnation du Royaume de l’autodafé d’un exemplaire du Saint Coran, «un agissement qui heurte les sentiments de plus d’un milliard de musulmans de par le monde» et qui constitue une violation des droits de l’Homme. Pour le diplomate marocain, les pays concernés doivent prendre les mesures nécessaires pour prévenir de telles violations. Il a également fait part de la «profonde préoccupation» du Maroc face aux dangers de la propagation continue du discours de haine, notamment à travers les réseaux sociaux, relevant que ces discours fomentent les divisions au sein des sociétés et entre les cultures et les pays et favorisent l’émergence de l’extrémisme violent. M. Hilale a rappelé le message que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé aux participants au neuvième Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations unies, qui a eu lieu à Fès les 22 et 23 novembre 2022. Dans ce message, le Souverain souligne: «Jamais notre civilisation n’a été aussi exposée, jamais le vivre-ensemble n’a été aussi menacé au quotidien, rarement l’Autre n’a été autant associé à la suspicion ou n’a été utilisé pour attiser la peur et fomenter la haine».

>>Lire aussi : Sahara marocain : L'initiative d’autonomie, "seule et unique" solution au différend régional (Omar Hilale)

Pour lutter contre le discours de haine, a relevé M. Hilale, le Maroc a présenté, à l’Assemblée générale de l’ONU en juillet dernier, une résolution adoptée à l’unanimité des États membres, qui condamne l’autodafé des Livres saints et qui considère, pour la première fois, ces actes comme des violations du droit international. Cette résolution appelle également le Secrétaire général des Nations unies à organiser une première conférence sur le discours de haine en 2025, a-t-il ajouté.

Séisme : sous le leadership de S.M. le Roi, le Maroc a fait preuve de détermination, de sérieux et de solidarité

Sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a fait preuve de détermination, de sérieux, de solidarité et de volonté pour faire face aux effets du séisme qui a secoué certaines régions du Royaume, a indiqué, mardi à New York, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. «Dès le début, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a donné Ses Hautes Instructions pour mobiliser tous les services de l’État, dont les Forces Armées Royales, les départements gouvernementaux, les autorités locales, les forces publiques et les équipes de la Protection civile afin de prendre les mesures d’urgence nécessaires en vue d’accélérer les opérations de secours, évacuer les personnes blessées, apporter de l’aide aux familles affectées et de créer une commission interministérielle chargée du déploiement d’un programme d’urgence de réhabilitation et d’aide à la reconstruction des logements détruits au niveau des zones sinistrées», a-t-il relevé.

>>Lire aussi : Pour le Maroc, la cause palestinienne est une priorité nationale (Omar Hilale)

M. Hilale a également noté que le Maroc, sous la conduite effective et la supervision directe du Souverain, est passé de l’étape de secours à celle de réhabilitation et de reconstruction des zones sinistrées, ajoutant que Sa Majesté le Roi a donné Ses Hautes Orientations pour l’activation d’un programme réfléchi, intégré et ambitieux destiné à apporter une réponse forte, cohérente, rapide et volontariste aux effets de ce séisme, d’un budget prévisionnel global estimé à 12 milliards de dollars sur une période de cinq ans, dont la première version couvre l’ensemble des régions sinistrées, ciblant une population de 4,2 millions d’habitants. Pensé sur la base d’un diagnostic précis des besoins, ce programme comprend des projets visant la reconstruction des logements et la mise à niveau des infrastructures touchées et le renforcement de la dynamique socio-économique dans les régions concernées, a-t-il précisé, ajoutant que le financement de ce programme multisectoriel sera assuré à partir de crédits alloués du budget général de l’État, de contributions des collectivités territoriales et du Compte spécial de solidarité dédié à la gestion des effets du tremblement de terre, ainsi qu’à travers des dons et la coopération internationale. M. Hilale a en outre fait observer que Sa Majesté le Roi a insisté pour que l’opération de reconstruction se fasse en harmonie avec le patrimoine de la région et ses caractéristiques architecturales uniques, tout en respectant la dignité des populations, ainsi que leurs us et coutumes. En parallèle avec ces actions, les différentes composantes de la société marocaine, à l’interne comme à l’externe, ont adhéré à l’effort collectif pour apporter de l’aide aux populations sinistrées, dans un élan de solidarité et de synergie nationale inouï, a-t-il poursuivi.

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU a, par ailleurs, exprimé les remerciements et la gratitude du Royaume à leurs Majestés, Altesses et Excellences, Rois, Princes, Chefs d’État et de gouvernement et ministres qui ont fait part de leur solidarité et soutien au Maroc à la suite du séisme, ainsi que de leur disposition à se tenir aux côtés du Royaume pour faire face aux effets de ce tremblement de terre.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.