Menu
Search
Dimanche 21 Juillet 2024
S'abonner
close
Dimanche 21 Juillet 2024
Menu
Search

Routes : plus de 3,2 milliards de dirhams mobilisés pour financer des projets en 2023

L’investissement dans les infrastructures est l’une des priorités du Maroc. L’année 2023 n’a pas dérogé à la règle. Selon le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka, Quelque 3,2 milliards de dirhams ont été mobilisés l’année dernière pour la réalisation de projet routiers, en plus de l’extension du réseau ferroviaire. Les objectifs majeurs de ces investissements, selon le ministre, sont notamment l’amélioration de l’attractivité économique et l’attraction des investissements et des capitaux ainsi que l’optimisation de la connectivité routière entre les provinces.

No Image
Un budget de 3,2 milliards de dirhams a été mobilisé au titre de l’année 2023 pour financer des projets routiers. Cette enveloppe d’investissement a été confiée à la Caisse pour le financement routier dans le but de réaliser plus de 750 km de routes et 6 installations techniques, a annoncé le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka. Dans sa réponse, la semaine dernière, à une question orale à la Chambre des conseillers, le haut responsable gouvernemental a indiqué que plusieurs avancées avaient été enregistrées en terme de réalisation des projets routiers, notant qu’au niveau de la voie expresse reliant Tiznit et Dakhla par exemple, les travaux d’achèvement des tronçons sont à un stade très avancé.



Par ailleurs, la zone restante entre Tiznit et Tan-Tan, d’une longueur totale de 80 km, est en cours d’aménagement et comprend 3 installations techniques, ce qui a nécessité la mobilisation d’un montant de 673,35 millions de dirhams.

Par ailleurs, l’année 2023 a été marquée par la conclusion de l’accord relatif à la construction d’un pont sur la vallée de Sakia El Hamra au niveau de la route satellitaire menant à la ville de Laâyoune. Ce pont, qui s’étendra sur une longueur de 1,7 km, comprendra deux voies routières dans chaque sens et sera réalisé grâce à un budget global de 1,3 milliard de dirhams sur une durée de 40 mois.

S’agissant du volume des investissements mobilisé par la Société nationale des Autoroutes au Maroc en 2023, M. Baraka a fait savoir que ce dernier s’est élevé à 901 millions de dirhams. Ce montant a été mobilisé pour augmenter la capacité de l’axe autoroutier Rabat-Berrechid, à travers le lancement des travaux de construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid d’une valeur 123 millions de dirhams et le lancement des travaux de reconstruction et de triangulation de l’entrée de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid via la route régionale RR 315. Il s’agit aussi de poursuivre les travaux de triangulation des deux derniers tronçons de l’autoroute satellitaire de Casablanca depuis l’autoroute Tit Mellil jusqu’au carrefour de Lissasfa, puis de l’autoroute de Berrechid jusqu’à la station de péage Bouskoura, grâce à la mobilisation d’un montant de 516 millions de dirhams.

D’après le ministre, ces différents projets permettront d’améliorer l’attractivité économique en développant le réseau routier et pourront contribuer à attirer les investissements et les capitaux et d’optimiser la connectivité routière entre les provinces en améliorant les indicateurs de la sécurité routière, tout en réduisant les disparités territoriales et sociales.

Ces différents travaux devraient en outre augmenter la densité actuelle du réseau routier marocain, classé parmi les mieux développés du continent. Selon des données du ministère de l’Équipement, fondées sur le rapport d’une étude réalisée en 2020, environ 62,7% du réseau routier national est dans un bon état, avec un taux d’amélioration de 9,2% par rapport à l’année 2012.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.