Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Régions

Sand to Green, 700’000 heures Impact et Regenopolis s'allient pour régénérer l’oasis de Tiskmoudine

Sand to Green, start-up franco-marocaine spécialisée dans la transformation des déserts en terres arables, s'associe au projet de 700’000 heures Impact, pionnier de l'hospitalité régénérative et Regenopolis, qui œuvre à la régénération des communautés et des écosystèmes en vue revitaliser l'oasis de Tiskmoudine. L’objectif de cette synergie est de renforcer l'autonomie de la communauté locale et préserver son riche patrimoine culturel et naturel de la région.

No Image
700'000 heures Impact a choisi le village de Tiskmoudine, situé dans le sud du Maroc, pour y entreprendre un projet pilote d'hospitalité régénérative avec comme objectif, la régénération du village ancien, abandonné il y a 50 ans par sa population, en récréant une activité économique autour de l’oasis.

>> Lire aussi : Drâa-Tafilalet : 1,39 milliard de DH pour le secteur touristique à l'horizon 2027

Pour sa part, Sand to Green a développé une méthode pour transformer des zones désertiques en plantations durables et rentables en cinq ans. En s'inspirant des écosystèmes oasiens, la start-up utilise l'agroforesterie pour créer une agriculture durable et résiliente face au changement climatique.

La collaboration de Sand to Green au projet de 700’000 heures Impact ne se limite pas à la restauration des sols, mais englobe également la gouvernance de l'eau et des parcelles, ainsi que la création de valeur économique pour la communauté locale grâce à la transformation des produits alimentaires de l'oasis.

Une première évaluation des pratiques de production actuelles, de la gestion de l’eau, de la biodiversité, des dynamiques sociales et culturelles a été réalisée. Le mois de février sera consacré à la mise en place de deux parcelles avant un déploiement plus important sur le reste de l’oasis, indique la start-up Sand to Green dans un communiqué.

Diane Binder, co-fondatrice de 700’000 heures Impact et présidente de Regenopolis, souligne : « Ce partenariat avec Sand to Green est une étape cruciale dans notre mission de régénération globale à Tiskmoudine. En intégrant des pratiques agricoles durables et en valorisant le patrimoine culturel et naturel de la région, nous œuvrons pour l'autonomisation de la communauté locale ».

Wissal Ben Moussa, Chief Agricultural Officer de Sand to Green, déclare : « Notre collaboration à Tiskmoudine, dans le cadre du projet de 700’000 heures Impact, est un exemple parfait de la manière dont l'innovation et la tradition se rencontrent pour créer un avenir durable. Les oasis, avec leur système agri-urbain unique et leur intégration dans des dynamiques économiques et culturelles, offrent des leçons précieuses pour la régénération de nos communautés modernes ».