Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Culture

L’exposition «Aux fils du caftan marocain», un voyage dans l’histoire du riche patrimoine national

Les pièces exposées à l'occasion de l’exposition «Aux fils du caftan marocain» dévoilent la richesse culturelle marocaine et ses multiples affluents. Elles racontent l’histoire d’un héritage intemporel et révèlent le savoir-faire artisanal transmis de génération en génération.

L’exposition «Aux fils du caftan marocain», présentée actuellement au Musée national de la parure aux Oudayas, est un voyage dans l’histoire d’un riche patrimoine national ancré dans les traditions marocaines.



«Aux fils du caftan marocain» met en avant ce costume emblématique marocain à travers les couleurs, les formes, les matières et les techniques utilisées dans sa création, mettant en avant cinq écoles de production dans diverses villes du Royaume, à savoir Oujda, Tétouan, Fès, Rabat-Salé et Marrakech.

Cette exposition temporaire, ouverte au grand public, donne ainsi à voir une trentaine de caftans et d’accessoires évoquant les différentes pratiques utilisées depuis le 19e siècle à nos jours. Ces pièces dévoilent la richesse culturelle marocaine et ses multiples affluents. Les diverses créations permettent également une lecture de l’histoire du caftan en tant que patrimoine ancré dans les traditions marocaines, racontent l’histoire d’un héritage intemporel et révèlent le savoir-faire artisanal transmis de génération en génération.

S’exprimant à cette occasion, le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi, a souligné que cette exposition célèbre le savoir-faire ancestral des artisans marocains des différentes régions du Royaume, notant que «le caftan fait partie de notre histoire, de notre patrimoine et de notre habillement depuis des siècles». Ce costume emblématique témoigne de la richesse et de la diversité du patrimoine marocain qui prend son enracinement dans l’histoire du pays, a-t-il ajouté, mettant en garde contre les tentatives désespérées de s’accaparer ce riche patrimoine culturel du Royaume. Le Maroc rayonne à travers le monde avec sa culture, son histoire et son patrimoine matériel et immatériel diversifié, s’est réjoui M. Qotbi.

Pour sa part, la conservatrice du musée national de la parure, Fatima-Zahra Khlifi, a souligné que cette exposition s’inscrit dans le cadre des missions du Musée, à savoir la préservation, la conservation et la promotion du patrimoine et du savoir-faire marocains. «Aux fils du caftan marocain» met l’accent en quelque sorte sur le fil comme étant un élément primaire et essentiel qui permet non seulement la production ou la confection d’un tissage, mais aussi d’identifier les caractéristiques ethno-sociales et les appartenances d’un groupe humain par rapport à un autre, a-t-elle expliqué dans une déclaration à la presse. Selon Mme Khlifi, l’exposition essaye de retracer l’histoire du caftan, son évolution à travers le temps, ainsi que ses caractéristiques et spécificités d’une région par rapport à une autre, tout en essayant de rendre hommage aux maîtres artisans, faisant savoir qu’elle a été enrichie à travers deux généreuses donations de la part de la Fondation Pierre Bergé et de la Maison de couture Zhor Raïs.



De son côté, le directeur du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, Abdelaziz El Idrissi, a relevé que cette exposition retrace l’histoire du caftan et met en lumière la répartition géographique de cette tenue majestueuse. Le caftan est un élément d’apparat et de cérémonie dans la culture marocaine, a-t-il expliqué, ajoutant que cet événement donne à voir une cartographie de ce costume à travers des créations qui remontent aux 19e et 20e siècles. «Aux fils du caftan marocain» vient ainsi enrichir l’exposition permanente du musée et rend hommage à l’ingéniosité et la créativité de ces artisans femmes et hommes, qui contribuent à façonner le patrimoine national et le faire voyager partout dans le monde.