Menu
Search
Mercredi 19 Juin 2024
S'abonner
close
Mercredi 19 Juin 2024
Menu
Search

La hausse des prix à la consommation ralentit encore mais reste élevée : +6,3% à fin novembre

L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de novembre 2023, une baisse de 0,3% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la baisse de 0,7% de l’indice des produits alimentaires et de la stagnation de l’indice des produits non alimentaires.

No Image
L’accalmie se poursuit sur le front des prix à la consommation qui se situent encore, toutefois, à un niveau élevé. L’indice y afférent (IPC) publié le Haut-Commissariat au Plan (HCP) est, en effet, passé à 6,3% au cours des onze premiers mois de 2023 par rapport à la même période de l’année dernière. Et ce n’est pas fini. Ce trend baissier devrait se poursuivre, selon les différentes projections, dont celle de Bank Al-Maghrib (BAM) qui a été communiquée à l’issue de la réunion de son Conseil mardi dernier.



La Banque centrale note, en effet, que, depuis le pic de 10,1% atteint en février dernier, l’inflation a décéléré progressivement pour revenir à 4,3% en octobre et terminerait l’année avec une moyenne de 6,1% contre 6,6% en 2022. Cette tendance devrait s’accélérer, selon BAM qui estime que l’inflation enregistrerait une nette baisse pour se situer autour de 2,4% en 2024 et en 2025. Et ce, en « tenant compte de la dissipation prévue des pressions inflationnistes d’origine externe, des effets directs des mesures fiscales de la loi de finances 2024 et du processus de décompensation graduelle prévu par la programmation budgétaire triennale 2024-2026, et sous l’hypothèse d’une quasi-stabilité des prix des produits alimentaires à prix volatils ». La composante sous-jacente de l’inflation, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, connaitrait une évolution similaire, passant de 6,6% en 2022 à 5,6% en 2023 puis s’atténuerait à 2,4% en 2024 et à 2,3% en 2025. Le Conseil de BAM a également relevé que les anticipations d’inflation à moyen terme qu’indiquent les résultats de l’enquête trimestrielle de BAM ont continué de reculer au quatrième trimestre de 2023 et que la transmission cumulée de ses trois dernières décisions de relèvement du taux directeur aux conditions monétaires et à l’économie réelle se poursuit.



La hausse observée à fin novembre relevée par le HCP est due, encore une fois, en grande partie aux produits alimentaires dont l’indice a grimpé 13,1%, alors que les produits non alimentaires ont affiché une hausse de 1,8%.

Par ville, les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Al Hoceima (10,6%), Beni Mellal (9,2%) et Errachidia (8,4%). Les hauses les plus modérées ont été observées à Rabat et Casablanca (5% chacune).
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.