Menu
Search
Mardi 27 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 27 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Emploi

«Kifach Nelka Khadma ?» : ce que le langage corporel dit sur vous en entretien d’embauche

Le regard, la posture, les gestes… il est important pour le candidat d’apprendre à maîtriser le langage corporel et à le pratiquer pour mieux valoriser sa candidature et faire la différence en entretien d’embauche. Le professeur Lahcen Razzougui, coach de vie et spécialiste de la prise de parole en public, nous en dit plus dans l’émission «Kifach Nelka Khadma».

La parole a un impact certain, mais parfois l’attitude, la gestuelle, le regard ou encore le ton de la voix en disent plus que les mots. Ceci est valable essentiellement pour l’entretien d’embauche. Invité par «Kifach Nelka Khadma» du Groupe «Le Matin», le professeur Lahcen Razzougui, coach de vie et spécialiste de la prise de parole en public indique que les recruteurs accordent beaucoup d’importance à la communication non verbale. Cela dit, ajoute-t-il, le candidat doit apprendre à maîtriser ce type de communication et le pratiquer pour mieux valoriser sa candidature et faire la différence lors de l’entretien.



D’après notre invité, une préparation en amont permettrait ainsi d’être plus à l’aise le jour J. M. Razzougui propose un décryptage du langage non verbal.

• La posture : sans même un mot prononcé, le recruteur est capable de lire diverses informations à travers l’attitude du candidat. Un dos droit, un regard non fuyant et des mains contrôlées... sont des éléments qui projettent la confiance en soi et le charisme. Un dos courbé et un regard fuyant donnent plutôt l’impression d’un malaise, une nervosité ou encore un manque de confiance en soi.

• La gestuelle : chaque geste est inconsciemment interprété par le recruteur et peut en grande partie déterminer l’issue de l’entretien. Se frotter le nez peut ainsi trahir un mensonge et décribidiliser le candidat. Des mouvements maîtrisés et lents sont des signes de confiance en soi.

• La voix : sous l’effet du stress, des candidats partent beaucoup trop vite, dénotant une certaine nervosité. Il est recommandé ainsi de prêter une attention toute particulière au débit. Une respiration profonde avant le face à face permet de minimiser le stress. Il faut aussi apprendre à moduler le ton de la voix afin de capter l’attention du recruteur.

• L’apparence physique et vestimentaire : ce facteur est important puisqu’il permet de véhiculer de nombreux messages quant à la personnalité du candidat. Une apparence négligée peut porter préjudice à un candidat qui postule pour un poste de responsabilité. Le respect du code vestimentaire de la profession est incontournable si l’on veut maximiser ses chances de succès. Les couleurs portées en disent également beaucoup sur la personnalité et l’état d’esprit de

l’interlocuteur. Par ailleurs, coach Razzougui appelle les jeunes à s’engager dans un travail permanent sur soi, tout en précisant que la communication non verbale constitue un atout incontournable pour réussir tout type d’échange.