Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search
lock image Réservé aux abonnés

«Kifach Nel9a Khadma» : que faire après l’entretien d’embauche ?

Vous avez passé votre entretien d’embauche avec votre recruteur potentiel ? Vous vous demandez quelles sont les étapes à suivre ? Faut-il attendre passivement ou prendre l’initiative de suivre sa candidature, voire relancer le recruteur ? Toutes ces questions sont légitimes, notamment si vous avez le sentiment d’avoir réussi votre entretien d’embauche et d’avoir laissé une bonne impression chez le recruteur. Ali El Harti, expert carrière, vous donne des conseils en or à suivre dans le nouvel épisode de l’émission emploi « Kifach Nel9a Khadma ».

No Image
Beaucoup de candidats pensent qu’une fois l’entretien d’embauche terminé, il n’y a plus rien à faire et qu’il faut attendre passivement le retour du recruteur. D’autres font une fixation sur leurs téléphones et mails dans l’attente d’un retour favorable du recruteur. Faux ! vous dirons les experts. Cette période décisive dans la carrière professionnelle doit être bien gérée pour vous permettre de mieux entamer l’étape suivante. Les experts ne cessent d’ailleurs de rappeler l’importance pour le candidat de faire le suivi de sa candidature après l’entretien d’embauche.

Invité à l’émission emploi «Kifach Nel9a Khadma», Ali El Harti, expert carrière, créateur de contenu et formateur en techniques de communication professionnelle, appelle également à aborder cette étape avec le plus grand intérêt. Il note dans ce sens que les recruteurs évaluent aussi bien l’entretien que les actions du candidat après. Hors de question, donc, de vous reposer sur vos lauriers en attendant qu’on vous rappelle !



Pour mieux gérer cette phase, il faut procéder d’abord à une auto-analyse de cet entretien que vous venez de terminer.

Comment vous êtes-vous senti pendant le rendez-vous ? Étiez-vous à l’aise devant vos interlocuteurs ? Avez-vous l’impression que vous avez «tapé dans l’œil» de vos recruteurs ? Avez-vous abordé les points que vous vouliez souligner ? Comment vos interlocuteurs ont-ils perçu votre communication non verbale ? Cette auto-analyse vous permettra d’évaluer vos chances en toute transparence et d’avancer sereinement dans la phase de suivi de votre candidature. Certains experts recommandent même de poser la question au recruteur, à la fin de l’entretien, sur les prochaines phases du processus de recrutement. Un recruteur satisfait ira même jusqu’à révéler la date à laquelle il pense prendre une décision et quand est prévue la prise de poste.



D’autres experts conseillent de se limiter à demander s’il y a possibilité de rappeler ou d’envoyer un mail pour savoir où en est l’entreprise dans le processus de recrutement ou s’il est préférable de laisser le recruteur reprendre contact.

Deux messages importants à adresser au recruteur

Interrogé sur les actions à mener après l’entretien d’embauche, Ali El Harti pense qu’il faut envoyer deux messages au recruteur :
  • Le premier message est celui du remerciement : ce message doit être envoyé 24 h après l’entretien. Le candidat doit, en effet, remercier le recruteur pour le temps qu’il lui a accordé ainsi que son intérêt pour la candidature. Il faut aussi démontrer au recruteur qu’on est motivé pour le poste tout en lui rappelant quelques éléments qui ont marqué son esprit lors de l’entretien. Cette étape est fondamentale, mais malheureusement, beaucoup de candidats l’oublient.
  • Le deuxième message est celui du suivi : ce message est à envoyer après deux semaines de l’entretien, sauf si le recruteur devait répondre avant ce délai. Dans cette message, il faut réitérer l’intérêt qu’on a pour le poste tout en rappelant au recruteur les compétences dont on dispose et dans quelle mesure celles-ci seraient un atout pour l’entreprise.
Selon notre interlocuteur, ces deux messages sont suffisants pour montrer l’intérêt du candidat pour le poste pour lequel il a passé l’entretien d’embauche. Suite à cette prise de contact, il est conseillé de ne pas être trop insistant et de laisser passer le temps, pour permettre au recruteur de faire son travail.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.