Menu
Search
Mercredi 17 Juillet 2024
S'abonner
close
Mercredi 17 Juillet 2024
Menu
Search

«Kifach nelka khadma» : Les trois règles pour un CV réussi

Qu’il soit papier ou numérique, le CV est toujours la carte visite incontournable du candidat. Autant mettre toutes les chances de son côté avec un CV complet et surtout bien rédigé. Invité de l’émission emploi «Kifach nelka khedma» du Groupe «Le Matin», Ali El Harti, expert carrière, créateur de contenu et formateur en techniques de communication professionnelle, livre ses conseils pour faire un bon CV et décrocher un entretien d’embauche.

C’est un constat connu de tous. Les recruteurs reçoivent une multitude de CV par jour et n’ont malheureusement pas le temps pour les décortiquer tous. Pour maximiser ses chances de décrocher un entretien d’embauche, le candidat devrait mettre toutes les chances de son côté avec un CV complet et surtout bien rédigé.



Les spécialistes RH ne cessent de rappeler l’importance d’accorder plus de temps à la réalisation du CV, partant du principe que ce dernier constitue la carte de visite incontournable. Il suffit de se rendre sur les sites spécialisés en recrutement ou même sur les réseaux sociaux pour constater à quel point le CV est important.

Invité de l’émission emploi «Kifach nelka khedm» du Groupe «Le Matin», Ali El Harti, expert carrière, créateur de contenu et formateur en techniques de communication professionnelle, livre trois conseils pour un bon CV :

• Mettre l’accent sur les activités sociales et para-universitaires : Cela va donner une idée sur la vie extra-professionnelle du candidat ainsi que quelques informations sur sa personnalité. S’engager dans une activité sociale implique que le candidat ne se limite pas aux connaissances théoriques, mais développe ses compétences sur le terrain. Des compétences qui sont très requises au travail, comme l’agilité et la capacité à gérer les différentes situations, aussi complexes qu’elles puissent paraître.

• Mettre en avant les objectifs atteints et les résultats obtenus dans sa carrière : que l’on soit débutant ou déjà expérimenté, le candidat gagnerait à citer les objectifs qu’il a pu atteindre, notamment lors des stages. Ceci témoigne de la capacité du candidat à apporter une valeur ajoutée à l’entreprise. L’idée aussi serait de rajouter des actions chiffrées pour mieux convaincre le recruteur.

• Utiliser un langage simple, codifié et connu de tous : eh oui ! certains candidats cherchent à mettre des expressions parfois complexes pour exprimer une idée, croyant que c’est un moyen pour attirer l’attention du recruteur. Ceci est une idée reçue. La clarté et la simplicité restent efficaces dans la rédaction d’un CV. De même, il est recommandé d’utiliser les pourcentages dans la partie dédiée aux «langues». Il vaut mieux opter pour des expressions claires en utilisant par exemple «bon niveau», «très bon niveau» ou «niveau intermédiaire».

Une précision d’une ultime importance : il est important de respecter les règles de la rédaction du CV. Toutefois, ce dernier doit être personnalisé en tenant compte du poste à pourvoir. Le recruteur doit avoir le sentiment que le CV lui est vraiment destiné. Pas question, évidemment, de transformer de fond en comble le CV. Ni la mise en page, ni les rubriques adoptées n’ont besoin d’être modifiés. Néanmoins, des détails, comme l’intitulé des fonctions exercées, devront être revus pour correspondre le plus possible aux attentes du recruteur. n
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.