Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search
lock image Réservé aux abonnés

Période d’essai : Comment s’y prendre pour en tirer profit ?

La période d’essai constitue une période importante dans le processus de recrutement. La nouvelle recrue sera jugée, entre autres, sur ses compétences techniques, son autonomie mais aussi et surtout sa capacité à intégrer facilement la nouvelle équipe de travail. Voici les bons réflexes à adopter durant cette période.

No Image
«La période d’essai ne doit être sous-estimée ni par le recruteur ni par la nouvelle recrue», souligne Karim Kanoute, psychologue et coach de carrière, lors de son passage à l’émission «Kifach Nelka Khadma». Cette période, ajoute-t-il, constitue une véritable opportunité pour les deux parties concernées d’apprécier leur potentiel à travailler ensemble et à bâtir une relation durable. «Sa durée doit être mentionnée dans le contrat du travail, car au terme de cette période, le salarié est définitivement embauché», souligne-t-il avant de préciser que la particularité de cette période réside dans le fait que, sauf abus, le contrat peut librement être rompu à tout moment par l’employeur ou par le salarié sous réserve d’un délai de prévenance.

Quelle attitude adopter ?

«Durant la période d’essai, la nouvelle recrue sera jugée sur ses compétences professionnelles, mais aussi et surtout ses soft skills et sa capacité à intégrer la nouvelle équipe», explique Karim Kanoute. Interrogé sur les bons réflexes à adopter, l’expert note que la nouvelle recrue devrait adopter un rythme de travail qu’elle pourrait maintenir dans le temps. «Inutile de placer la barre très haute au début et faire baisser le rythme de travail une fois confirmé. L’idéal serait de connaître ses limites dès le début et d’adopter un rythme de travail à la fois performant et supportable dans la durée», explique-t-il.



Karim Kanoute ajoute qu’il faut aussi prouver les compétences mentionnées dans le CV par des actions concrètes tout en faisant preuve de qualités telles que :

Le sens de l'observation : Il est important d’observer son entourage professionnel pour bien comprendre son fonctionnement.

• L’écoute : C’est une arme que ce soit pour la période d’essai ou autre. Dans la vie professionnelle, il faut apprendre à écouter attentivement les autres et à déchiffre les messages qu’ils soient des dits ou des non-dits. Ceci permet d’avoir des informations importantes sur l’entreprise, sa stratégie et son évolution.

• L’esprit d’initiative : Cette compétence est très requise par les recruteurs aujourd’hui. En effet, l’esprit d’initiative fait la différence entre les collaborateurs qui arrivent à avancer dans leur carrière et ceux qui n’y parviennent pas. Dans la période d’essai, certains managers ne confient pas de missions à la nouvelle recrue et attendent justement de voir si elle va se manifester.

• La curiosité : Il ne faut pas hésiter à poser des questions à son manager. C’est ainsi que l’on apprend et que l’on donne une bonne impression. Il faut savoir que les recruteurs cherchent aujourd’hui des profils qui sont dotés de soft skills pour les accompagner dans leur développement et la curiosité en fait partie. La nouvelle recrue gagnerait ainsi à écouter attentivement son manager, lui poser les bonnes questions et surtout à avoir cet esprit d’initiative.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.