Menu
Search
Lundi 15 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Maroc-Espagne : Le Maroc peut surprendre la Roja (Luiz Enrique)

Le sélectionneur espagnol, Luis Enrique, a reconnu, jeudi, après la fin du match Espagne-Japon, marqué par une défaite (1-2) de la Roja et une qualification au bout du suspense en huitième, que le prochain adversaire de l’Espagne, le Maroc, possède une très forte équipe. Toutefois, l’ancien coach du FC Barcelone est resté optimiste en affirmant que son équipe allait rehausser son niveau pour être plus efficace face au Maroc.

Maroc-Espagne : Le Maroc peut surprendre la Roja (Luiz Enrique)
Luis Enrique a vécu une soirée intense lors du match Espagne-Japon.

Comme lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, les Lions de l’Atlas croiseront le chemin de l’Espagne, cette fois-ci en huitième de finale du mondial 2018 au Qatar. Deuxième du groupe E, après sa défaite surprise face au Japon (1-2) lors de la dernière journée de la phase de poule, la Roja compte bien se préparer pour ce remake de la rencontre de 2018 qui s’était terminé par un match nul (2-2). Pour le sélectionneur espagnol, Luis Enerique, son équipe a été décevante face au Japon et devra impérativement rehausser son niveau pour affronter le Maroc, qu’il considère comme un adversaire difficile. «Le Maroc donnera tout ce qu’il a lors du match contre notre équipe. C’est une équipe forte, et nous devons nous rétablir émotionnellement pour être prêts à l’affronter. Cette équipe marocaine a été la grande surprise de la phase de poules, nous devrons rehausser notre niveau de jeu pour être prêts pour ce choc», a assuré le sélectionneur de l’Espagne lors de la conférence d’après match face au Japon.

Avant que cette dernière journée des groupes F et E ne rende son verdict, Luis Enrique avait tenu des propos prémonitoires sur l’équipe du Maroc. S’exprimant lors d’un «stream» sur sa chaîne «Twitch», Enrique avait avoué que la sélection marocaine faisait partie des surprises de cette Coupe du monde. Il avait même salué le «niveau d’intensité» des Lions de l’Atlas et indiqué qu’ils pourraient rencontrer la Roja en huitièmes de finale «si nous nous qualifions».

Sergio Busquets : «Le match face au Maroc sera très difficile»


Dernier rescapé de l’équipe d’Espagne championne du monde en 2010, le capitaine de la Roja, Sergio Busquets, a également avoué que le match face au Maroc serait difficile. «Ça sera un choc difficile face au Maroc, car c’est une équipe qui a démontré qu’elle était coriace. Nous aurions aimé terminer leaders de notre groupe, mais on s’est fait surprendre. À présent, nous devons corriger nos erreurs pour pouvoir éliminer notre prochain adversaire (le Maroc)», a confié le capitaine espagnol après la fin du match face au Japon.

A lire aussi : Walid Regragui : On est heureux pour les Marocains, ils en avaient besoin

A lire aussi : Hakim Ziyech : Nous sommes vraiment fiers de cet accomplissement

Lisez nos e-Papers