Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Walid Regragui : notre qualification n’est pas un miracle, c’est le fruit d'un travail d'équipe

Le sélectionneur national, Walid Regragui, était en extase à la suite de la qualification du Maroc en demi-finale de la Coupe du monde, après sa victoire (1-0) face au Portugal. Une qualification historique puisque le Maroc est devenu le premier pays africain et arabe à se hisser au dernier carrer de la Coupe du monde. Le sélectionneur national a rendu un vibrant hommage à ses joueurs qui ont réalisé cet exploit, en assurant que cette qualification «n’est pas un miracle, mais le fruit de notre travail».

Walid Regragui : notre qualification n’est pas un miracle, c’est le fruit d'un travail d'équipe
Walid Regragui et son staff technique. Ph. Saouri

La joie de Walid Regragui était immense après la victoire samedi du Maroc face au Portugal (1-0) en quart de finale de la Coupe du monde, Qatar 2022. Un succès monumental qui propulse les Lions de l’Atlas en demi-finale. Un exploit jamais égalé par une nation africaine. Tout sourire, Regragui a exprimé son immense fierté après cet exploit : «C’est une immense fierté pour moi et pour mes joueurs», a-t-il déclaré au micro de beIN Sport. Le sélectionneur national a en outre reconnu que le match face au Portugal a été difficile : «On est tombé encore sur une grande équipe du Portugal avec beaucoup de talents. Nous, on a tenu au maximum et on s'en tire avec beaucoup de blessés. Vous avez vu le capitaine sortir sur blessure, Aguerd, Mazraoui, mais les mecs qui rentrent se battent. On a créé un groupe avec un état d’esprit. Tout le monde se bat. On est heureux. Le public nous suit. Je leur ai dit avant le match d’écrire l’histoire pour l’Afrique, c’est chose faite. Je suis très heureux», a-t-il déclaré.

Le sélectionneur national a souligné qu’avec la qualification du Maroc en demi-finale de la Coupe du monde, l’Afrique est revenue au-devant de la scène : «On avance avec nos qualités. On a perdu beaucoup de joueurs avant la Coupe du monde. On a perdu Amine, Louza, Massina… mais on s’est accroché. On a créé un état d’esprit. Il faut se battre pour ce peuple, pour le rendre heureux. Aujourd’hui, l’Afrique est revenue sur le devant de la scène. À chaque fois, on nous demandait : quand est-ce que vous allez passer le pallier ? C’est chose faite aujourd’hui», a-t-il indiqué. Regragui n’a pas manqué non plus de remercier son staff technique et la Fédération Royale marocaine de football : «Je suis très heureux pour le Maroc. Je voulais remercier tout le staff et la FRMF. Il n’y a pas que moi. Et ce n’est pas fini».

>> Lire aussi : Le Maroc premier pays africain en demi-finale d'un Mondial en éliminant le Portugal

>> Lire aussi : Le décollage de Youssef En-Nesyri, le but le plus précieux de l’histoire du football marocain

>> Lire aussi : Walid Regragui : l’Afrique est revenue sur le devant de la scène

>> Lire aussi : Le Maroc premier pays africain en demi-finale d'un Mondial en éliminant le Portugal

Lisez nos e-Papers