Menu
Search
Jeudi 18 Avril 2024
S'abonner
close
Jeudi 18 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Ramadan : comment éviter la déshydratation ?

Il est parfois difficile d’observer le jeûne du Ramadan en période de canicule. Le risque de déshydratation du corps, avec son lot de conséquences, demeure élevé, surtout chez les personnes âgées ou celles obligées de travailler sous un soleil de plomb. Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, livre ses recommandations.

No Image
En cette période de jeûne, nous avons tendance à oublier de boire suffisamment d’eau après le Ftour. Pourtant, c’est un oubli qui peut coûter cher, surtout à certaines catégories de personnes à risque, telles que les personnes âgées, les femmes enceintes et les patients sous traitement neurologique et diurétique. D’ailleurs, ce premier week-end du Ramadan, marqué par une vague de chaleur avec des températures variant entre 32 et 41°C, nous rappelle l’importance de s’hydrater le plus fréquemment possible.



«En période de forte valeur, le corps humain doit fournir un effort supplémentaire pour s’adapter à la température élevée. Les vaisseaux sanguins se dilatent, on transpire beaucoup et on perd donc une grande quantité d’eau et de sels minéraux», explique Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé. Et d’ajouter que l’hypersudation en temps normal est compensée par la consommation d’eau et autres boissons durant la journée, chose qui n’est pas possible pendant le Ramadan. «Ceci augmente ainsi le risque de déshydratation si certaines précautions ne sont pas respectées», précise-t-il.

Jeûner sans se déshydrater : les conseils de l’expert

«Il faut boire entre 2 à 3 litres entre le Ftour et le S’hour, jusqu’aux dernières minutes avant l’appel à la prière», recommande Dr Hamdi. Aussi, ajoute le médecin, il ne faut pas négliger la consommation de fruits et légumes qui contiennent de nombreux nutriments tels que les fibres, les vitamines, les sels minéraux... Dr Hamdi conseille également de prendre des douches tièdes et de se laver la bouche fréquemment durant la journée pour compenser le manque de salive.Autre conseil et non des moindres : prendre les précautions nécessaires pour éviter une hyperthermie du corps. «Celle-ci peut entraîner des défaillances cardiovasculaires et rénales ou même un coma», alerte Dr Hamdi. Ce dernier recommande ainsi de rester au frais au maximum et de ne pas sortir de la maison, surtout entre midi et 16 h. «Si l’on est obligé de sortir, comme c’est le cas pour plusieurs personnes, il faut mettre des vêtements larges et ne pas s’exposer au soleil», note-t-il. À propos des travailleurs obligés de rester exposés au soleil toute la journée, Dr Hamdi estime qu’il est nécessaire de rompre le jeûne en cas de forte chaleur, car cela peut comporter un véritable risque sur leur santé.

Par ailleurs, notre interlocuteur met en garde les parents qui obligent les enfants n’ayant pas atteint l’âge de la maturité à jeûner. «Ceci pourrait avoir des conséquences sur leur santé», note l’expert. Pour lui, les parents doivent veiller à ce que les bonnes conditions, y compris une température clémente, soient réunies, pour initier leurs progénitures au jeûne.
Lisez nos e-Papers