Menu
Search
Vendredi 01 Mars 2024
S'abonner
close
Vendredi 01 Mars 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

PLF 2023 : les médecins libéraux reviennent à la charge

PLF 2023 : les médecins libéraux reviennent à la charge
Moulay Saïd Afif, président du CSNMSP.

L’Association nationale des cliniques privées (ANCP) et le Collège syndical national des médecins spécialistes privés (CSNMSP) ont réaffirmé, dans un communiqué publié conjointement samedi, leur rejet de la réforme fiscale relative au prélèvement à la source prévue dans le texte du PLF 2023. «En réaction au débat qui se poursuit autour du PLF 2023, et à la lumière de la position exprimées par de nombreux acteurs du secteur de la santé, nous nous inscrivons dans la même position et rejoignons la demande collective de révision des mesures relatives à la retenue à la source», indique le communiqué. Les deux instances rappellent avoir proposé l’adoption d’un taux de 5% accompagné d’un ensemble d’incitations fiscales, que ce soit pour les jeunes médecins ou pour la pratique médicale dans les zones reculées. 

En revanche, les signataires appellent le gouvernement à revoir en urgence le tarif national de référence «pour passer à une nouvelle étape dans le système santé et aboutir à une justice sanitaire en réduisant les dépenses médicales. Et de rappeler que la loi exige que ce tarif national de référence soit révisé chaque 3 ans. Toutefois, selon la tarification actuelle, en vigueur depuis 2006, le patient supporte près de 60% des dépenses de chaque dossier médical, ce qui empêche l’accès régulier aux examens et aux traitements. 

>> Lire aussi : PLF 2023 : Les médecins libéraux manifesteront lundi devant le Parlement

>> Lire aussi : PLF 2023 : les professions libérales maintiennent la pression sur le gouvernement

>> Lire aussi : IR retenu à la source : Les médecins libéraux s’y opposent à leur tour