Menu
Search
Samedi 22 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 22 Juin 2024
Menu
Search

Réforme de la santé : les mesures prévues dans le PLF 2023

Réforme de la santé : les mesures prévues dans le PLF 2023

Le gouvernement marocain continue à mobiliser des ressources importantes au profit du secteur de la santé pour la mise à niveau des infrastructures sanitaires et le renforcement des ressources humaines. A cet égard, le budget alloué audit ministère va connaître une augmentation en 2023, passant à un montant de 28,12 MMDH contre 23,54 MMDH en 2022, soit une hausse de l’ordre de 4,58 MMDH (+19,5%).

Pour l’année 2023, le gouvernement s'engage à accompagner le ministère pour répondre à ses besoins en ressources humaines, notamment en personnel médical et paramédical, ce ministère ainsi que les Centres Hospitaliers Universitaires ont bénéficié de postes budgétaires importants au cours des dernières années. A cet égard, 5.500 postes budgétaires seront accordés au titre du projet de loi de finances pour l’année 2023 portant ainsi le total des créations sur la période 2017-2023, à 36.117 postes budgétaires dont 30.000 postes au profit du département de la Santé.

Parallèlement, l’année 2023 sera marquée par la mise en œuvre des actions suivantes :

  • Poursuite des actions portant sur la mise en œuvre des différentes composantes de la refonte du secteur de la santé ;
  • Réalisation de nouvelles opérations dans le cadre du projet de réhabilitation des Etablissements de Soins de Santé Primaires (ESSP) au niveau national dans la perspective de l’entrée en vigueur d’une couverture sanitaire universelle ;
  • Poursuite de l’exécution du programme de mise à niveau des infrastructures et des équipements sanitaires en accompagnement de la généralisation de l’assurance maladie obligatoire ;
  • Poursuite de la mise en place des prestations objet du système d’information intégré ;
  • Mise en service en 2023 de plusieurs hôpitaux qui sont en cours d’achèvement, tels que : CHP Al Hoceima, Hôpital de jour d’Ifrane, CHP de Kénitra, HP Erfoud, HP de Tamesna,… ;
  • Réalisation des opérations (études, travaux, équipements) objet de conventions signées devant Sa Majesté le Roi ;
  • Création et développement des Instituts Supérieurs des Professions Infirmières et Techniques de Santé (ISPITS) dans le cadre du Programme relatif à la mise à niveau de l’offre de formation professionnelle dans les métiers de la santé ;
  • Consolidation des efforts déployés pour la lutte contre la propagation de la Covid-19, notamment à travers la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus ainsi que la prise en charge des malades surtout avec la détection des cas infectés par les nouvelles variantes du virus ;
  • Renforcement de l’offre de soins hospitaliers et amélioration de l’accès aux soins à travers la poursuite des travaux de construction et l’équipement des nouveaux CHU de Rabat, d’Agadir, de Laâyoune et le lancement du projet de construction et d’équipement du nouveau CHU d'Errachidia ;
  • Augmentation de la subvention d’exploitation de la Fondation Hassan II des œuvres sociales du personnel du secteur de la Santé, d’un montant de 94 millions de dirhams suite à la signature de la convention cadre du 29 avril 2022 au titre de laquelle le Gouvernement s’engage à appuyer annuellement la fondation pour la réalisation des prestations sociales dispensées en faveur du personnel de santé.

>> Lire aussi : Généralisation de la protection sociale : bilan et prochaines étapes

>> Lire aussi : Le Registre social unifié généralisé avant fin 2023

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.